VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU ÉCRIRE? Pour bien commencer l'année 2018, nous vous invitons à briser la glace en amorçant un projet de création de façon ludique sous le regard bienveillant d'une écrivaine! Inscrivez-vous dès maintenant à un atelier d'écriture avec Sylvie Massicotte!

Vous avez déjà un manuscrit pour lequel vous souhaitez recevoir un avis professionnel? Joignez-nous pour bénéficier d'un regard critique, aidant, mais jamais complaisant, sur ce que vous avez accompli.

Vous enseignez, faites écrire vos élèves et aimeriez vivre une expérience de création littéraire stimulante qui vous donnera de l'élan? Donnez simplement un coup de fil! Sylvie Massicotte vous informera des ateliers qu'elle peut vous offrir et vous parlera aussi de ceux qui sont prévus dans certaines commissions scolaires et dans le cadre d'événements pédagogiques pour les enseignant.e.s du primaire, du secondaire et à l'éducation aux adultes.

Vous rédigez des textes pour le travail et souhaitez vivre une expérience de création et de réécriture qui rejaillira de manière positive sur vos écrits professionnels? Retrouvez alors Sylvie Massicotte à la Formation continue de l'UQÀM!


**************************************************************************************************************************************************************

1_18_MainMarieRe_djpg_.jpg

Conçu sur le thème du voyage, Longueur d'ondes et histoires brèves est un spectacle intimiste dans lequel Sylvie Massicotte lit ses nouvelles. Ses textes de chansons sont mis en musique par Marie Bernard qui chante en s'accompagnant aux ondes Martenot. Mise en espace de Nathalie Coupal.

1_15__Sylita_Marie.jpg





Extraits vidéo (2 min. 22 sec.) bandeau-AvE_tein_petit-3.jpeg Le recueil de nouvelles Avant d'éteindre circule de belle façon et Sylvie Massicotte poursuit ses rencontres avec les lecteurs et lectrices. L'automne 2017 a été marqué par des visites dans des collèges et des universités, rendez-vous au cours desquels l'écrivaine et les étudiant.e.s ont pu échanger grâce au précieux soutien du programme Parlez-moi d'une langue!


***************************************************************************************************************************************************************** Au_pays_des_mers.jpg Voyages_et_autres_deplacements.jpg On voit souvent le romancier au cinéma lorsqu’une de ses œuvres est portée à l’écran. Le roman est en effet l’une des grandes inspirations du cinéma et les adaptations ne se comptent plus. Mais qu’en est-il de la relation inverse ? Le cinéma inspire-t-il les romanciers ? Le langage du film peut-il se frayer un chemin jusqu’à l’écriture romanesque ? Pour explorer ces questions, la Cinémathèque québécoise québécoise et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois invitent des romanciers et romancières à évoquer l’influence du cinéma sur une ou plusieurs de leurs œuvres en choisissant un film qui a laissé des traces plus ou moins visibles dans un de leurs livres. Ces traces peuvent se situer dans la thématique, dans le récit ou dans le rythme du roman, par exemple. SylCine_mat17.jpg Dans le cadre de la série Romanciers invités, le 4 novembre 2017, à la Cinémathèque québécoise, Sylvie Massicotte a présenté deux films qui ont inspiré son œuvre :

''Enfant, je voyais mon père disparaître sur les chemins de fer avec sa besace, puis réapparaître quelques jours plus tard, comme par magie. Je me suis ensuite créé une amie imaginaire, mon premier personnage fictif. Jeune adulte, j’ai voulu écrire pour le théâtre de marionnettes et j’ai voyagé en faisant des spectacles de rue. Le thème du voyage est central dans mon écriture. Dans mes nouvelles, comme dans mes textes de chansons et mes romans jeunesse, on assiste souvent à des tentatives de rencontres entre des êtres qui souffrent d’éloignement. Je préparais mon deuxième recueil quand j’ai vu La double vie de Véronique de Krzysztof Kieslowski, dans lequel Véronique pressent l’existence de Weronika, identique à elle et vivant dans un autre pays. Ce film m’a marquée. À cause de la présence de la musique, de la voix, de la littérature, des marionnettes… Et de la figure du père.

thumb_35825_film_poster_big.jpg

Il y a souvent eu autour de moi des artistes de différentes disciplines et c’est aux côtés de la danseuse-chorégraphe Louise Bédard, du compositeur Robert Marcel Lepage et du cinéaste Pierre Hébert que j’ai créé des textes improvisés, lus en public au fur et à mesure que je les écrivais. Pierre Hébert a fait un court-métrage de ces performances au cours desquelles il gravait la pellicule. Cela a donné La lettre d’amour (ONF, 1988), qui rend compte de cette expérience si déterminante pour moi. Car c’est ainsi que j’ai commencé à écrire des nouvelles.''

La-lettre-damour-200x300.jpg


*******************************************************************************************************************************************************************

Juste avant la rentrée scolaire, en août 2017, de nombreux enseignant.e.s d'écoles primaires québécoises et francophones du Canada s'étaient donné rendez-vous au PédagoFest.logo.jpg

Sylvie Massicotte a dirigé la formation: Écrire pour mieux faire écrire ses élèves: Favoriser la création littéraire des enfants du primaire. Sylvie-Pe_dagofest.jpg